Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil


Travail collaboratif : définition et outils

5 mar. 2007 | Dominique Fazilleau

Cet article explique dans les grandes lignes ce qu’on entend par travail collaboratif et les outils TIC qui y sont associés.

Définition

C’est un travail réalisé en commun par plusieurs personnes aboutissant à une oeuvre commune (travail en groupe ou en équipe). Il suppose que les personnes interagissent pour accomplir l’objectif fixé, chacun selon ses compétences et le rôle qu’il joue dans la dynamique de groupe.

Dans le cas où le but a atteindre est l’acquisition de compétences, on parlera plutôt de travail coopératif ou apprentissage coopératif.

"l’apprentissage coopératif est une activité d’apprentissage en groupe, organisée de façon à ce que l’apprentissage soit dépendant de l’échange d’informations socialement structuré qui s’effectue entre les apprenants du groupe. C’est également une activité dans laquelle l’apprenant est responsable de son propre apprentissage et motivé pour participer à l’apprentissage des autres." (Lopriore, 1999 : p 134)

Les outils

Selon ce qui précède, les outils de travail collaboratif sont des outils qui doivent permettre le fonctionnement d’un groupe de travail. Ils supposent des éléments techniques (matériels, réseaux et logiciels de gestions de ces réseaux), des éléments d’organisation (services de communication et d’information) et des compétences de la part des acteurs humains.

Souvent présentés comme des plates-formes, ils offrent ce qu’on appelle des services qui peuvent comprendre :

  • un calendrier
  • un carnet d’adresse
  • des documents (ressources organisées)
  • une messagerie
  • un forum
  • un gestionnaire de tâches
  • un bloc note
  • un gestionnaire de favoris
  • un gestionnaire de SMS
  • un système de publication

Ces outils peuvent se classer en quatre types :

  • les outils de communication (mail, chat, tableau blanc, visio),
  • les outils de travail (partage d’application, de documents),
  • les outils d’accès au savoir (bibliothèque, portails, annuaires, faq, wiki, moteurs de recherche),
  • les outils de suivi (workflow) (synchronisation, gestions des tâches, agendas partagés)

Certaines plates-formes spécialisées comportent des outils spécifiques ( répertoires de projets, visualiseurs de documents, applications de conception, outils de recherche, etc.)

La pertinence de ces plates-formes sera plus ou moins grande selon les groupes d’utilisateurs, les types et situations de travail (travail en projets, bureaux virtuels, communautés).

Les orientations des outils de travail collaboratif

Outre les spécificités propres, les usages de ces outils sont tributaires des orientations définies par les groupes de travail, elles-même soumises aux objectifs. Ces orientations peuvent être, de manière non exclusive :

  • Les projets virtuels : ils sont composés de zones sécurisées dédiées au travail en commun et associés à des zones de ressources et d’outils de suivi de projets.
  • Les bureaux virtuels : cette orientation privilégie les outils de communication synchrone et asynchrone, les agendas personnels et partagés, l’accès organisé aux ressources.
  • Les communautés : une orientation gourmande en outils d’échanges et de communication ( principalement les forums).