Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

Numérique responsable : la parole de Madame la rectrice

03 / 09 / 2013 | DGL

Dans son discours d’ouverture, Madame la Rectrice nous a présenté les grands axes de la politique de conduite du changement qu’elle entend mettre en œuvre dans l’académie de Créteil, dès la rentrée 2013, politique dans laquelle le développement du numérique occupe une place décisive. Le développement des usages du numérique à l’école constitue l’un des piliers de la refondation de l’Ecole de la République et, à ce titre, il doit être porté par un projet ambitieux, fédérateur et attractif pour l’ensemble de la communauté scolaire.

La question générale posée ici est la suivante : comment le numérique est-il appelé à modifier en profondeur le paysage et les pratiques scolaires ? En fait, cette question engage toute une réflexion sur les transformations à venir au sein de l’école. Faut-il continuer de restreindre ou d’interdire aux enfants l’accès au numérique, comme on le fait encore trop souvent ? Ou, à l’inverse, ne vaudrait-il pas mieux chercher à utiliser les points forts du numérique pour permettre aux enfants d’en acquérir une maîtrise créative et responsable ? Comme on peut le voir, il s’agit d’interroger les principes qui devront désormais régler l’éducation au numérique. Autre question décisive : en quoi le développement du numérique implique-t-il assez logiquement un changement de culture au sein des pratiques pédagogiques et, plus largement, des relations de travail entre tous les membres de la communauté scolaire ? A cela, il faudrait encore ajouter la question de la responsabilité. L’école doit veiller à ses missions d’enseignement et d’éducation, et il lui faut désormais compter avec le numérique.Tous les usages ne sont pas souhaitables, mais tous ne sont pas non plus condamnables. La responsabilité des éducateurs ne consiste-t-elle pas, précisément, à se faire les pilotes clairvoyants de ce changement historique que le numérique a commencé d’introduire au sein de l’école ?

L’intervention de Madame la Rectrice s’adresse aux cadres de l’Education Nationale (les chefs d’établissement et les corps d’inspection) et pose le cadre des réformes à mettre en oeuvre dès la rentrée 2013. Mais plus largement, elle permet à l’ensemble de la communauté scolaire de se préparer aux changements profonds qui s’annoncent.