Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

Sensibiliser au numérique responsable.

01 / 10 / 2013 | DGL
Intervention de M. Rossignol-Sujobert, principal du collège Le grand parc à Cesson (77)


Parmi tous les outils numériques dont disposent les adolescents (ordinateurs, tablettes numériques…), le Smartphone est de loin celui qu’ils utilisent le plus activement. De par ses fonctionnalités, il leur offre un accès à Internet et, par voie de conséquence, à Twitter et à Facebook. Les enquêtes sociologiques viennent corroborer cette première observation. Elles montrent assez clairement que, dans l’usage qu’ils font de leur Smartphone, les adolescents recherchent en priorité la possibilité de communiquer et de créer des liens et, ensuite, un moyen de se divertir.


Néanmoins, ces mêmes enquêtes relèvent un certain nombre de problèmes liés à l’usage des outils numériques. Pour n’en citer que deux, il s’avère que la plupart des enfants et des adolescents (de 08 à 17 ans) se présentent sur internet et sur les réseaux sociaux sous leur véritable identité, et qu’ils y livrent des informations personnelles et confidentielles. L’autre point préoccupant est le nombre d’enfants et d’adolescents qui ont été victimes de rumeurs attentatoires et de harcèlement moral (sur les réseaux sociaux) et, bien plus nombreux encore, ceux qui ont été confrontés sur internet à des contenus moralement choquants (pornographie…), et légalement condamnables (racisme, homophobie…). A cela s’ajoute le fait que la plupart du temps (90% des cas), « les adolescents restent seuls face à ce qui les a choqués ».


Ces faits inquiétants ne peuvent manquer d’interpeler l’ensemble des éducateurs : les chefs d’établissements, les enseignants ainsi que les parents. C’est pourquoi, dans son intervention, M. Rossignol-Sujobert pose la question de la nécessiter de sensibiliser les enfants et les adolescents aux risques induits par internet et les réseaux sociaux. Plus largement, il pose la question de l’éducation des jeunes aux usages responsables du numérique. Comment et par qui se fait l’éducation des jeunes au numérique ? A quelles conditions les adultes peuvent-ils mener à bien cette tâche et cette responsabilité ? Comment peuvent ou doivent se répartir les rôles entre l’institution scolaire et l’autorité des parents en matière d’éducation au numérique ?


Texte de référence : Arrêté du 13 avril 2012 relatif au brevet informatique et internet pour adultes (B2ii)


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025753103&dateTexte=&categorieLien=id


Article 1 : Le brevet informatique et internet pour adultes atteste de la maîtrise de compétences dans le domaine des technologies de l’information et de la communication permettant un usage sûr et critique de ces technologies au travail, dans les loisirs et la communication.
Aucune condition de formation n’est exigée pour être candidat.


Article 2  : Un référentiel national organisé en cinq domaines définit les compétences à évaluer. Ce référentiel est publié en annexe au présent arrêté. 

 

Documents

  • le_rapport_des_jeunes_au_numerique_pierre_rossignol-sujobert_.pptx
  • 03 / 10 / 2013

Mots-clés

 Direction  Elève  Enseignant

S'informer, rechercher, nous contacter

Sites disciplinaires