Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

Intégrer le numérique dans le projet d’établissement

17 / 01 / 2014
Intervention de M. Volpoet, principal du collège Romain Rolland, Ivry-sur-Seine (94)

M. Volpoet commence par rappeler l’ampleur de la révolution numérique qui est en cours depuis quelques années. Un élève de Terminale a assisté, depuis sa naissance, à l’apparition de divers outils et usages du numérique : le chat, Wikipédia, Facebook, YouTube, Twitter, les tablettes tactiles… A quoi on pourrait encore ajouter les téléphones portables, la webcam, les tableaux numériques interactifs… Le numérique dans un établissement scolaire constitue assurément un enjeu de société.

Face à cet enjeu de société, quelle est l’attitude adoptée par les chefs d’établissement et par les corps d’inspections (les cadres de l’Education Nationale) ? Il semble que la tendance soit plutôt à la neutralité. Car tous ont conscience que le numérique constitue un facteur innovant et valorisant du numérique, et que l’usage du numérique appelle une réforme essentielle qu’un établissement ne peut et ne doit pas rater. Mais, en même temps, ils sont encore très nombreux à ne pas se sentir à l’aise parce qu’ils ne sont pas experts dans le domaine du numérique. La question est donc de savoir quels leviers convient-il d’actionner pour mettre en œuvre une réforme d’une telle ampleur ?

Les objectifs à atteindre pour mener à bien cette réforme sont clairement connus et régulièrement rappelés aux cadres d l’Education Nationale dans les lettres qui leur sont adressées lors de chaque rentrée. Les principaux axes sont : l’usage de l’Espace Numérique de travail (ENT), la stimulation de l’apprentissage, notamment celui des langues vivantes avec la baladodiffusion, la formation des enseignants au numérique et le développement des ressources numériques pour les élèves et les enseignants.

M. Volpoet avance l’argument selon lequel, pour faire entrer l’école dans l’ère du numérique avec efficacité et succès, l’expertise technique en matière de numérique n’est pas ce qui est requis, en priorité, de la part d’un chef d’établissement ou d’un inspecteur. D’autres personnes sont qualifiées et chargées de mener à bien l’expertise sur le plan technique, notamment les référents numériques. En revanche, tout cadre de l’Education Nationale doit faire preuve de deux types de qualités : des qualités pédagogiques et des qualités organisationnelles. Ce sont ces qualités qui sont requises et attendues de la part d’un chef d’établissement pour élaborer une stratégie de pilotage en matière de numérique. Dans sa conférence, M. Volpoet indique des pistes à suivre pour intégrer la plus-value du numérique dans un projet d’établissement et rappelle qu’en dernière instance, le chef d’établissement doit être « le premier pédagogue numérique de l’établissement » s’il veut être en mesure de pouvoir impulser et conduire efficacement une politique du changement.

 

S'informer, rechercher, nous contacter

Sites disciplinaires