Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

la messagerie académique

19 / 09 / 2014 | DF

Dans le monde de l’entreprise comme dans celui de l’administration, l’utilisation de la messagerie électronique est incontournable. C’est pourquoi la fourniture des services liés aux technologies de l’information et de la communication s’inscrit dans la mission de service public de l’Education Nationale et notamment dans le Programme d’Action Gouvernementale vers la Société de l’Information (P.A.G.S.I).
Par cette offre de services le Ministère met à disposition des enseignants et des personnels de l’Education Nationale un outil de travail utilisant les services électroniques de communication qui doit en particulier permettre d’améliorer la circulation de l’information au sein du système éducatif et de la rendre accessible à tous de façon à renforcer la cohérence et l’efficacité de la démarche éducative et administrative tant au plan national que local.
Cette offre comprend un service de messagerie électronique à usage « professionnel et personnel ».

Professionnel et personnel

Ces termes s’expliquent ainsi : outre les adresses fonctionnelles (services rectoraux établissements), chaque personnel se voit attribuer une adresse nominative (d’où le terme personnel) à usage professionnel.
En académie, la forme des adresses est : prenom.nom@ac-academie.fr.
Attention, cette règle s’ajuste en cas d’homonynie (un chiffre est alors ajouté à l’adresse, ex:jean.martin1@ac-academie.fr).

Cadre d’utilisation de la messagerie académique

Il s’agit du cadre professionnel. Celui-ci implique deux choses.
L’utilisateur s’engage à respecter la législation en vigueur (atteinte vie privée, diffamation,etc...) et à la faire respecter.
L’utilisateur s’engage à respecter la neutralité et les règles régissant l’administration (statut du fonctionnaire).

De son côté, l’administration se doit de rendre ce service opérant et pérenne (obligation de service) et de respecter les dispositions de la loi Informatique et Libertés N° 78-17 du 6 janvier 1978 (http://www.cnil.fr/documentation/textes-fondateurs/loi78-17/)et de la directive européenne 95/46/CE relative à la protection des données personnelles et à la libre circulation des données du 23 novembre 1995 (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:31995L0046:FR:HTML).

Durée d’utilisation de la messagerie

A l’exception des règles applicables aux boîtes aux lettres fonctionnelles, le droit d’accès, ci-dessus, est personnel, incessible et temporaire. Il fait l’objet d’un renouvellement annuel tacite. L’utilisateur conservera cette adresse pendant une période minimum de 9 mois après la cessation de ses activités.
Ceci signifie en particulier que seule la personne à qui est attribué une adresse électronique est en droit de l’utiliser et doit se prémunir de toute usurpation, par exemple en communiquant ses identifiant (login et mot de passe) à un tiers. D’ailleurs, en aucun cas l’administration ne demandera de tels renseignements.

En savoir plus

Pour toute information complémentaire sur ces différents points, vous pouvez vous reporter à la charte d’utilisation de la messagerie académique (fichier pdf)

 

S'informer, rechercher, nous contacter

Sites disciplinaires