Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

Ange Ansour et les savanturiers

05 / 12 / 2014 | DGL

Ange Ansour est une personnalité bien connue dans le monde du numérique éducatif. Il faut dire qu’elle présente un profil singulier et, aussi, qu’elle porte une vision dynamique et innovante de la pédagogie à l’ère du numérique.

Son cursus d’abord : Traductrice de formation et de métier, Ange Ansour est devenue Professeure des écoles en 2006. Elle travaille dans une école de l’éducation prioritaire de la banlieue parisienne et conduit, en collaboration avec François Taddei, le projet « Une école, un chercheur, une expérience » au Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI) de l’Université Paris Descartes (laboratoire sous la direction de François Taddei). Elle a expérimenté dans sa classe de CM1-CM2, un projet qui invite les jeunes élèves à explorer et pratiquer la recherche scientifique avec rigueur. Ce projet, encadré par des chercheurs qui interviennent directement en classe, permet aux plus jeunes de s’inspirer des méthodes et de l’éthique de la recherche pour construire leurs apprentissages.

Son message ensuite. En soutenant activement la cause des "savanturiers", elle oeuvre au service des élèves et des enseignants pour explorer des voies nouvelles en matière de pédagogie. Selon elle, la posture traditionnelle de l’enseignant face à sa classe et supposé être le seul détenteur du savoir a institué un modèle pédagogique qui est en passe d’être révolu.

Pourquoi une telle certitude ? Car, jusque-là on n’a peut-être pas assez pris en considération l’immense part de créativité que possèdent les élèves. Dans la continuité de François Taddei, Ange Ansour préconise, pour repenser la pédagogie à l’ère du numérique, de transformer la classe en laboratoire. Il s’agit de permettre aux élèves de s’étonner, de regarder le monde autrement, puis de faire et de tester des hypothèses. Il s’agit en fait de rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages et - pourquoi pas ? - de les laisser mener de véritables recherches scientifiques, en collaboration avec des enseignants-chercheurs. C’est pourquoi Ange Ansour appelle les élèves et les enseignants à devenir des "braconniers" du savoir, des "savanturiers" selon une formule drôle et éminemment éclairante. Les braconniers ne sont pas passifs ; ils créent, ils cherchent, ils inventent, ils testent, ils explorent des voies nouvelles.

Vous trouverez ci-dessous le Pôlecast de son intervention.

 

S'informer, rechercher, nous contacter

Sites disciplinaires