Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

La mission Monteil à la rencontre des cadres des académies de Créteil et Paris

23 / 09 / 2015 | DGL

Le 17 septembre 2015, à l’Université Paris-Est Créteil (UPEC), le Recteur Jean-Marc Monteil a donné une importante conférence pour présenter les objectifs de la mission de définition et d’impulsion de la nouvelle politique numérique de l’Éducation qui lui été confiée par le Premier Ministre.

Cette conférence, adressée aux personnels d’encadrement des académies de Créteil et Paris, s’est déroulée en présence de Béatrice Gille, Rectrice de l’académie de Créteil, de Claude Michellet, directeur de l’Académie de Paris et d’Alain Séré, inspecteur général de l’Education nationale, coordonnateur de la mission Monteil.

La société numérique : une éducation citoyenne

L’avènement du numérique est une révolution industrielle. Elle affecte l’ensemble des secteurs de l’activité humaine (la santé, la médecine, l’éducation, la banque, les communications, l’organisation du travail, l’industrie, les transports, la fiscalité…). Au cœur de ces transformations se trouvent la production et le traitement des données personnelles, car les big data sont appelées à constituer la principale matière première des économies de demain.

Déjà, nous constatons que nous avons produit plus de données ces deux dernières années que durant toute notre histoire. Il s’agit là d’un fait majeur que l’Ecole et ses acteurs ne peuvent plus ignorer. Le simple fait que cela permette aux industriels du numérique de faire des prédictions comportementales interroge l’Ecole sur la culture générale essentielle à acquérir et à faire acquérir.

C’est pourquoi le Recteur Monteil appelle à une mobilisation générale pour faire émerger une véritable culture numérique partagée. Il rappelle que notre responsabilité est engagée pour mettre en place les formations nécessaires permettant de répondre aux défis qui nous sont posés.

La place du numérique dans le couple enseigner / apprendre

Que peut et que doit faire l’Ecole par rapport à cette digitalisation du monde ? Le Recteur Monteil soutient l’idée qu’il importe de définir la place qui doit désormais être celle du numérique dans le couple enseigner/apprendre. Il ne faut pas chercher à isoler le numérique. Au contraire, celui-ci doit irriguer l’ensemble des formations et des disciplines en introduisant de la diversité dans un univers trop souvent mono contextuel.

L’Ecole ne peut pas s’en tenir à la simple transmission du savoir : elle doit également anticiper les formations de l’avenir afin d’assurer sa mission de service public, en réduisant les inégalités et en permettant aux élèves de devenir des citoyens éclairés. Les sciences cognitives permettent de mieux connaître le fonctionnement du cerveau humain et ce qu’il en est des intelligences multiples. Le numérique offre de nombreuses possibilités pour enrichir les apprentissages scolaires. Le Recteur Monteil préconise la mise en place de dispositifs communs permettant d’agréger les expériences de terrain et l’expertise scientifique de la recherche afin de favoriser la réussite scolaire avec le numérique. Il s’agit donc de valoriser les initiatives locales, académiques et nationales, en lien avec l’ensemble des acteurs, et notamment les collectivités locales.

Ces pistes ne peuvent aboutir qu’à la condition de bénéficier d’infrastructures et d’équipements performants. C’est un élément important de l’appel à projets lancé par le ministère de l’Education nationale afin de préfigurer le plan numérique pour l’éducation annoncé par le Président de la République.

Comme l’a rappelé la Rectrice de l’académie de Créteil, notre académie est pleinement engagée dans ce processus de déploiement du numérique à l’Ecole : « L’académie de Créteil a engagé un effort sans précédent dans ce domaine », a-t-elle rappelé. « En effet, le Plan numérique y concerne, dès cette rentrée, 44 écoles et 17 collèges préfigurateurs. Un plan exceptionnel de formation de trois jours sera mis en œuvre pour tous les établissements afin de les accompagner dans l’acquisition des pratiques novatrices liées au numérique  ».

Orientations pour des projets de territoires éducatifs d’innovation numérique : appel à projets e-FRAN

La mission Monteil est à l’initiative de l’appel à projets e-FRAN lancé en direction des académies et de leurs partenaires. Il s’agit de favoriser la création d’un vivier de chercheurs formés au plus haut niveau d’excellence internationale en vue de développer le numérique à grande échelle.

Mais il s’agit aussi de soutenir une dynamique partenariale avec les collectivités territoriales et les industriels pour développer des réponses adaptées et innovantes aux défis de la révolution numérique. Comme l’indique le texte d’orientation, l’objectif « est de soutenir des projets portés par un ensemble d’acteurs motivés par l’action numérique dans l’éducation et qui se proposent, par une démarche collective et ambitieuse, de créer un « territoire d’innovation numérique ». La définition du territoire concernée est laissée à l’initiative de ces acteurs, de même que les actions éducatives prévues et les niveaux d’enseignement impliqués. La prise en compte des caractéristiques et scolaires de ces territoires et de leur maturité dans l’appropriation du numérique permettra de proposer des projets dans des contextes diversifiés : milieux urbains/milieux ruraux, territoires dynamiques/territoires fragiles, etc. En ce sens, les projets pourront concourir, par le numérique, à lutter contre les inégalités. ».

 

Mots-clés

 Direction  Enseignant  Référents