Dane de Créteil

Séminaire Parcours Connectés

16 / 10 / 2017 | DGL | MM

Le séminaire de rentrée de « Parcours connectés », qui s’est déroulé le mercredi 27 septembre à l’ESPE de Bonneuil-sur-Marne (94), a marqué le lancement de l’année pour les enseignants stagiaires de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

Depuis deux ans en effet, dans le cadre des Projets e-FRAN (Espaces de formation, de recherche et d’animation numérique), l’École Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPÉ), l’association Synlab, avec le soutien de l’académie de Créteil, proposent aux enseignants stagiaires un parcours de formation hybride qui vient en complément de la formation initiale dispensée par l’ESPE.

De gauche à droite : Pascal Séverac, Joyce Weil, Frédéric Levasseur et Pascal Mignot.

Pour l’ouverture de ce séminaire en séance plénière, Mme Joyce Weil, chargée de projet « Parcours connectés » pour Synlab, a exposé le protocole qui accompagne le déploiement de ce projet. Celui-ci repose d’une part sur le principe de la formation hybride (qui associe les modalités du présentiel et celles du distanciel) et, d’autre part, sur une articulation étroite entre la formation initiale et la formation continue des enseignants. Pour en savoir plus sur ce projet « Parcours connectés », nous renvoyons nos lectrices et nos lecteurs à un précédent article publié sur le site de la DANE et complété par une vidéo réalisée par Synlab.

Il importe de préciser que ce séminaire est une première pour l’académie de Créteil, en ce qu’il manifeste la volonté d’engager une étroite collaboration entre les acteurs de la formation initiale, ceux de la formation continue et le monde de la recherche scientifique. Et de fait, cet événement a permis la rencontre de tous les acteurs du projet sur l’académie : les chercheurs, les professeurs de l’École Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPÉ), les conseillers pédagogiques et les pilotes du projet. Parmi ces derniers, nous tenons à remercier tout particulièrement Joyce Weil (association SynLab), Pascal Séverac (Mission Recherche et Innovation de l’UPEC), Pascal Mignot (DASEN 93), Frédéric Levasseur et Malika Meziadi (Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil). Cette liste n’est pas exhaustive, et c’est pourquoi nous renvoyons nos fidèles lecteurs et lectrices vers le "trombinoscope" ci-dessous.

À l’issue de la réunion plénière, les enseignants stagiaires ont été invités à se répartir dans trois types d’ateliers.

• Le premier avait pour objet de donner aux enseignants stagiaires la possibilité d’échanger de façon informelle avec leurs référents (formateurs et collègues). Le projet « Parcours connectés » vise en effet à instituer un continuum entre la formation initiale et la formation continue des enseignants, sur la base d’un partage de connaissances et de pratiques pédagogiques.

• Le second atelier, pris en charge par Joyce Weil, avait pour objet l’inscription des stagiaires sur la plateforme Didask, laquelle offre aux enseignants des ressources indispensables pour leur formation et constitue, de ce fait, un véritable levier numérique au sein du projet « Parcours connectés ».

Niluphar Ahmadi

• Dans le troisième atelier, Niluphar Ahmadi, en sa qualité de doctorante en psychologie différentielle à l’université de Rennes 2, proposait aux jeunes enseignants de tester leur créativité. Le protocole de recherche élaboré par le laboratoire LP3C à Rennes 2 (Cognition, Comportement, Communication) partenaire du projet « Parcours connectés », prévoit en effet d’accompagner les enseignants durant trois années au cours desquelles les chercheurs procéderont à l’évaluation du développement des compétences chez les nouveaux enseignants et de leur possible transférabilité auprès des élèves. Les compétences transversales observées sont la créativité, la collaboration et la métacognition.

 

Infolettre de la Dane de Créteil

Pour recevoir nos prochaines infolettres

Documents

  • trombinoscope2909.pdf
  • 10 / 10 / 2017