Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

Retour sur l’opération 10001 codeurs en classe

16 / 04 / 2019 | DGL

L’opération 10001 codeurs en classe, proposée par la DANE de Créteil a rencontré un franc succès. Durant la première quinzaine d’avril, accompagnés par les formateurs de la DANE et les ERUN (Enseignants Référents pour les Usages du Numérique, 1er degré), les élèves de primaire et de secondaire ont pu s’initier avec leurs enseignants au codage et à la programmation informatique.
 
Les élèves ont manifesté beaucoup d’enthousiasme, compte-tenu de l’approche ludique qui privilégiait l’approche intuitive. Procédant d’abord par tâtonnement et par essai/erreur, la possibilité leur était donnée de collecter leurs observations et de les confronter avec celles de leurs camarades.

On a observé que pour relever les défis de codage et de programmation qui leur étaient proposés, les élèves ont souvent été conduits à mettre en place des stratégies de coopération et de collaboration au sein de la classe. De même, on a pu noter que les filles se montrent curieuses et actives dans ce domaine, autant que les garçons. Quand il s’agit de déconstruire un certain nombre de clichés et, en outre, d’engager tous les élèves dans la bataille du numérique éducatif, cette égale implication des filles et des garçons apparaît comme un facteur clé.

Les enseignants se sont montrés agréablement surpris par la dynamique de cette opération des 10001 codeurs en classe. D’abord, ils ont observé comment ces activités impriment au groupe classe une dynamique collaborative fructueuse. Ensuite, ils se sont montrés sensibles à la facilité de transposition dans leurs pratiques ; l’opération 10001 codeurs en classe leur a fait apercevoir un champ de possibilités à explorer par la suite avec leurs élèves. Enfin, ils ont pu apprécier le dispositif de prêt de matériel mis en place par la DANE de Créteil. Néophyte ou aguerri, chaque enseignant a pu s’appuyer sur les ressources mises à sa disposition et, bien entendu, sur l’accompagnement proposé par les formateurs de la DANE et par les ERUN . En effet, chaque professeur était épaulé par deux formateurs pour conduire sa séquence. Cet appui décisif a permis de lever les freins, le cas échéant, et d’offrir à toutes les classes mobilisées des conditions comparables.

Avant de conclure, il est à noter que cette opération a permis de mettre en valeur l’importance de la coopération entre les départements, et également entre le premier et le second degrés, puisque des formateurs et des ERUN ont été amenés à joindre leurs efforts et leurs compétences pour assurer le suivi et la réussite de cette opération.

Article rédigé avec la contribution de Géraldine Nari-Rechner, formatrice DANE.

 

Infolettre de la Dane de Créteil

Pour recevoir nos prochaines infolettres