Délégation Académique au Numérique Éducatif de Créteil

Marathons pédagogiques : le principe

08 / 12 / 2016 | DGL

Un hackathon ou, pour ceux que ce néologisme effraie, un marathon pédagogique : tel est le format que propose par le Pôle Numérique de Créteil pour la formation des commissions numériques.

Comme nous l’avons expliqué dans notre article de présentation générale, un hackathon est un processus collaboratif et créatif visant l’innovation numérique ; il a pour principe de créer une solution numérique pour résoudre un problème déterminé. Inspiré du hackathon, le marathon pédagogique mise sur l’immersion dans le numérique, sur la réflexion et sur l’activité des participants. En l’occurrence, il s’agit de confier à un groupe - assumant le rôle de la commission numérique en établissement - la mission suivante : conseiller et outiller une équipe de collègues ayant pour projet de préparer un voyage ou une sortie scolaire. Il est demandé au groupe de réfléchir, en un temps donné, aux différents aspects de cette démarche pédagogique et, en fin de marathon, de proposer à leurs collègues une production multimédia enrichie. Les participants, de retour dans leur établissement, peuvent mettre à disposition des équipes pédagogiques le fruit de ces réflexions et de ces travaux dans une logique de partage et d’essaimage. L’appétence pour le numérique, en effet, n’est pas tant l’affaire de geeks que celle d’enseignants désireux d’innover sur le plan de leur pratique pédagogique, notamment en mettant en oeuvre des pédagogies actives et en saisissant l’opportunité des outils et des ressources numériques.

Il convient de remarquer que le marathon pédagogique se présente comme une activité à la fois sérieuse et ludique. Sérieuse, puisqu’il importe pour chacun de se concentrer sur les différents aspects et enjeux de la question posée, à savoir les aspects de l’identité numérique, les ressources numériques mobilisables, la pratique personnelle des enseignants et des élèves. Ludique, car une grande place est laissée à l’imagination, à la créativité des participants. On observe que le marathon pédagogique repose sur le pari de l’intelligence collective, puisque chacun des participants peut mettre en partage ses connaissances et ses compétences. Dans un esprit de bienveillance, c’est moins le degré d’expertise qui est requis que l’implication dans la participation, la volonté de faire avancer le projet en cours et de contribuer à la production finale.

Dans les articles suivants, nous vous donnons un aperçu des premiers hackathons ou marathons pédagogiques qui se sont déroulés dans plusieurs établissements de l’académie.

 

Lettre d'info