Délégation académique au numérique éducatif

Paramètres d'accessibilté

Contraste
Police (dyslexie)
Interlignage

Faire cours à distance en toute quiétude

avec les outils des ENT Webcollège et Moncollège.valdemarne

Article mis à jour le 8 janvier 2024

Les espaces numériques de travail Moncollège.valdemarne.fr (département du Val-de-Marne) et Webcollège (département de Seine-Saint-Denis) intègrent un outil de visioconférence garantissant une utilisation conforme au RGPD. De plus, seuls les utilisateurs invités et authentifiés avec leurs identifiants de l’ENT peuvent participer à la réunion. En effet, la création de la visioconférence n’est possible que par l’intermédiaire de l’agenda ou du cahier de texte d’une classe ou d’un groupe 1. Les membres recevront une notification avec le lien pour rejoindre la réunion.

Le service 2 intègre des fonctionnalités permettant de limiter en amont d’éventuels actes de malveillance et de réagir rapidement pendant la classe virtuelle.

Description textuelle
Infographie reprenant les principaux conseils pour faire un cours à distance en toute quiétude.
Ce document est plus particulièrement à destination des utilisateurs des ENT Moncollège.valdemarne.fr (département du Val-de-Marne) et Webcollège (département de Seine-Saint-Denis).

 Une salle d’attente

Même si l’accès à la visioconférence nécessite une authentification, on peut vouloir mettre en attente les invités qui arriveraient en avance, le temps de préparer tranquillement la salle de cours virtuelle.

Message indiquant au participant est en attente
Description textuelle
Si la Salle d’attente de la classe virtuelle est activée, les nouveaux arrivants y seront dirigés. Un message leur indique d’attendre qu’un modérateur approuve leur accès à la conférence.

Pour activer la salle d’attente, il suffit, dans le menu Gérer les utilisateurs / Gestion des accès, de choisir l’option Demander au modérateur. Ce dernier devra valider leur entrée dans la salle.

 Gestion des interactions

On peut également définir les droits d’utilisation des différents outils de communication. Ces autorisations peuvent être modifiées à tout instant, une fois la visioconférence lancée, sans risque de déconnexion des participants. On peut ainsi limiter les droits avant l’arrivée des invités et les ouvrir une fois qu’ils sont tous connectés. À l’inverse, en cas de comportement inapproprié, on pourra réduire à nouveau les autorisations.

Paramètres de la visioconférence une fois lancée.
Description textuelle
Une fois la conférence lancée, le modérateur accède aux paramètres de configuration. Il peut y modifier :
 le partage de la webcam
 la possibilité de voir les webcams des autres participants
 le partage du microphone
 l’envoi des messages publics (chat)
 l’envoi des messages privés aux autres participants
 l’édition des notes partagées*
 l’affichage de la liste des autres participants
 l’affichage des pointeurs des participants dans le tableau blanc

Si on bloque l’utilisation du micro et de la webcam à l’ensemble des participants, ils devront alors demander la parole et lever la main virtuellement en appuyant sur le bouton correspondant. Le modérateur déverrouillera alors le participant auquel il désire donner la parole. Après son intervention, le modérateur bloquera de nouveau le participant et pourra donner la parole à un autre. Il gère ainsi la prise de parole des participants.

La main levée pour demander la parole
Description textuelle
Le Modérateur peut voir sur son interface la liste des participants demandant la parole. Ils sont identifiés par une main levée.

[1Il est possible également de rechercher dans l’annuaire pour inviter d’autres participants.

[2Les deux ENT exploitent le même service de webconférence open-source BigBlueButton.