Délégation académique au numérique éducatif

Créacitoyens

13 / 10 / 2021 | DG

Créacitoyens : un travail académique mutualisé (TraAM) réalisé par les élèves et les enseignants de l’école élémentaire des Marronniers (circonscription IEN de Meaux-Villenoy) centré sur la citoyenneté, la créativité et le numérique.

Le point de départ de ce projet Créacitoyens était, pour les enseignants, de tenter de répondre aux questionnements fondamentaux de leurs élèves à propos de l’autre, de la différence, des émotions et, plus largement, du monde dans lequel ils ont à vivre.

Ensemble, Mesdames Audrey Marie, Stéphanie Veret et Monsieur Julien Greinschgl, professeurs des écoles, ont cherché avec leurs élèves, du CE2 au CM2, différentes façons de comprendre et surtout de mettre en pratique les moyens de mieux vivre ensemble, de développer la tolérance à l’égard d’autrui et l’ouverture d’esprit par rapport à la différence.

Ce projet a été mené tout au long de l’année scolaire. Il s’inscrit dans le cadre du dispositif des Travaux académiques mutualisés (TraAM) piloté par la Direction nationale du numérique éducatif (DNE) ; par principe, ces derniers s’appuient sur des expérimentations dans les classes conduisant à la production de ressources.

Les élèves ont d’abord étudié et expérimenté les principes de la démarche scientifique afin de pouvoir en assimiler la méthode ; chemin faisant, ils ont été conduits à distinguer entre les connaissances objectives, les conceptions mythologiques et les croyances personnelles ; puis ils ont transposé les étapes de la démarche scientifique au domaine de la citoyenneté.

Quatre thématiques ont ainsi été problématisées et traitées, permettant la mutualisation des connaissances entre les élèves :

1. Que ressent-on quand on est différent ?
2. Comment mieux arroser son jardin ?
3. Que veut dire être réfugié ?
4. La mythologie : mythe ou réalité ?

L’article reprend les étapes parcourues au cours de ce cheminement pédagogique centré sur la citoyenneté, la créativité et le numérique.

La citoyenneté été abordée sous l’angle éthique au cours de débats à visée philosophique portant sur la différence. Le projet a pu se développer dans tous ses aspects concrets grâce à la créativité des élèves et des enseignants, qu’il s’agisse de la création d’un logo, de l’écriture de petits scénarios, d’impression en 3D ou de montage vidéo. Et pour ce faire, à chacune des étapes du projet Créacitoyens, les élèves comme les enseignants ont dû s’approprier l’utilisation de logiciels et de plateformes numériques différents et diversifiés pour le traitement de texte, l’impression 3D, l’écriture collaborative ainsi que la publication des contenus en ligne - notamment dans l’espace numérique de travail (ENT) - en veillant au respect des règles encadrant le partage, le montage vidéo...

Les enseignants le reconnaissent clairement : « l’un des objectifs poursuivis lors de ce projet était de rendre les élèves plus autonomes avec l’outil numérique ». À en juger par le résultat - la réalisation finale - tout porte à croire que cet objectif a été lui aussi atteint.