Délégation académique au numérique éducatif

Paramètres d'accessibilté

Contraste
Police (dyslexie)
Interlignage

Mesurer le climat scolaire

Article mis à jour le 1er décembre 2023

 Questionnaire d’auto-évaluation sur le harcèlement
pour tous les élèves

 
La journée nationale de lutte contre le harcèlement (instituée le 9 novembre 2023) est l’occasion de mobiliser l’ensemble de la communauté éducative et tous les partenaires institutionnels et associatifs de l’École, et de mettre l’accent sur la prévention et la détection des situations de harcèlement, première condition de protection des élèves victimes. Dans ce but, tous les élèves des écoles à compter du CE2, des collèges et des lycées complètent une grille d’auto-évaluation non nominative afin d’évaluer s’ils sont susceptibles d’être victimes de harcèlement scolaire.

Pour l’année 2023, deux heures du temps scolaire sont banalisées à cette fin, entre le jeudi 9 et le mercredi 15 novembre. Les grilles d’évaluation ainsi que les modalités de passation et d’exploitation de ces questionnaires anonymes sont en ligne sur le site Éduscol.

Grilles d’évaluation :

 Comment agir face à une situation
de harcèlement ou de cyberharcèlement ?

Description textuelle
Que faire face à une situation de cyberharcèlement
ELEVES
1. Je suis élève et je suis la cible des attaques :
  • Je ne réponds aux commentaires
  • Je me déconnecte de tous mes comptes
  • Je conserve toutes les preuves
  • Je signale
  • Je ne reste pas seul

2. Je suis élève et je suis témoin des attaques :
  • Je supprime la photo ou le SMS
  • Je ne fais pas de commentaire
  • Je signale
  • Je soutiens la victime

Dans les deux cas, EN PARLER avec des personnes de confiance : Service et appel gratuits au 3018

FAMILLE/PARENTS DE LA VICTIME
  • Rassurer son enfant, être à son écoute, l’éloigner d’Internet
  • Recueillir, garder des preuves, faire des captures d’écran, enregistrer les courriels
  • Effectuer un signalement sur le réseau social, demander le retrait des contenus au 3018
  • Porter plainte si cela s’avère nécessaire

PROFESSIONNELS DE L’ÉDUCATION
1. Vis-à-vis de l’auteur :
  • Recevoir l’auteur s’il est identifié
  • Effectuer une remontée d’incident
  • Prévenir ses parents
  • Engager une procédure disciplinaire
  • Signaler le délit au procureur de la République

2. Vis-à-vis de la victime :
  • Appliquer le protocole de prise en charge des victimes de harcèlement
  • Recevoir la victime, ne pas la laisser seule. La soutenir, la rassurer, la mettre en confiance
  • Recueillir, garder des preuves, faire des captures d’écran, enregistrer les courriels
  • Informer, recevoir et accompagner la famille dans ses démarches

NE PAS AGIR SEUL - PREVENIR LE CHEF D’ETABLISSEMENT

Le 3018 est un numéro d’appel national, mais également une application anti-harcèlement. Elle permet :

  • Une mise en relation directe par tchat ou téléphone avec un professionnel du 3018 pour une prise en charge rapide et personnalisée.
  • Le stockage des preuves du harcèlement vécu (captures d’écran, photos, liens url, etc.) dans un coffre-fort numérique et sécurisé, ainsi que la possibilité de transférer tout ou partie de ces preuves aux équipes 3018.
  • L’auto-évaluation de sa situation à l’aide du quiz « Suis-je harcelé ? », pour encourager la victime à demander de l’aide.
  • Un accès rapide à des fiches conseil sur le cyberharcèlement et harcèlement scolaire pour s’informer sur ses droits et savoir comment réagir.
Télécharger gratuitement l’application 3018

 

 Repérer les signaux du harcèlement,
dans la vie réelle ou en ligne

Lumni-Enseignant propose un dossier thématique Harcèlement à l’école : que peuvent faire les enseignants ? illustré de vidéos exploitables en classe.

Lutte contre le harcèlement et le cyberharcèlement