Délégation académique au numérique éducatif

Paramètres d'accessibilté

Contraste
Police (dyslexie)
Interlignage

Urbanités numériques en jeux

Article mis à jour le 16 janvier 2024

Réinventer sa ville, faire entendre sa voix de jeune citoyen sur la reconversion des futurs Villages des athlètes et des médias ? C’est toute l’ambition d’Urbanités numériques en jeux (UNEJ), projet interdisciplinaire sur quatre années, porté par l’Institut de recherche et d’innovation (Iri) et la Dane de Créteil, démarré depuis septembre 2020 ! Pour atteindre cet objectif, les acteurs du projet exploitent les nouvelles technologies de la construction et de l’urbanisme à l’aide du jeu vidéo Minetest.

 Préparer l’après J.O.

À l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024, la Seine-Saint-Denis connaît une transformation extraordinaire de certaines parties de son territoire, notamment grâce à la construction de lieux tels que le Village des athlètes (l’Ile-Saint-Denis – Saint Denis - Saint-Ouen) ou encore le Village des médias (La Courneuve - Dugny - Le Bourget). Ces quartiers, destinés à l’accueil des différents acteurs des Jeux, auront pour défi, à l’issue des compétitions, de se transformer en véritables quartiers de ville et ainsi de réussir un héritage durable.

L’une des particularités de la construction de ces grands projets urbains, c’est le recours au BIM (Building information modeling), processus numérique permettant de modéliser en 3D une construction, le modèle 3D devenant une base de données numériques sur le bâtiment. L’utilisation accrue d’outils numériques et d’algorithmes, que ce soit dans la construction de la ville, mais aussi dans sa gestion quotidienne, n’est pas sans poser question : quelle place reste-t-il au citoyen dans la smart city ? C’est dans cette problématique que s’inscrit le projet « Urbanités Numériques en jeux », porté par l’Institut de recherche et d’innovation (Iri) en coopération avec la Délégation académique au numérique éducatif de Créteil.

 Imaginer les villes du futur grâce à la modélisation

Ce projet se donne pour ambition de permettre à des jeunes séquano-dionysiens, citoyens en cours de formation, de se réapproprier leur environnement scolaire, leur quartier, leur ville pour ré-imaginer la ville du futur et en faire une véritable ville intelligente 1. Ces jeunes citoyens ont en outre pour mission de modéliser des propositions de reconversion de certains éléments du Village des athlètes et du Village des médias. Depuis la rentrée 2020-2021, ce projet implique une douzaine de classes de collèges, de lycées généraux et technologiques et de lycées professionnels sur l’ensemble du département de Seine-Saint-Denis.

Pour assurer la modélisation, en toute cohérence avec la Stratégie du numérique pour l’éducation 2023-2027, l’outil retenu est le jeu vidéo Minetest 2, sorte de LEGO numérique, dans lequel les joueurs, réunis sur un espace virtuel commun, bâtissent ensemble des constructions de leur choix. En outre, en se basant sur les données cartographiques fournies par l’Institut national de l’information géographique (IGN), les élèves seront en mesure de constituer un double virtuel du territoire, et par là-même, de s’approprier activement leur territoire et ses transformations technologiques à travers un agencement entre réalité virtuelle et réalité géographique. Le jeu n’est pas une fin en soi, mais un outil, précédé par un travail de documentation, de délibération, de dessin. Il a pour vertu de stimuler la créativité des élèves, de favoriser leur coopération et le travail de groupe. Au cours de ce projet, les élèves se forment à devenir de réels acteurs-citoyens de la transformation de leur territoire.

 Un projet pédagogique à long terme

Ces ateliers de modélisation prennent place sur du temps scolaire et sont animés par les enseignants à la suite d’une formation professionnelle alternant séances théoriques et enjeux pratiques. Leur contenu est co-construit avec les enseignants au cours de ces journées de recherche contributive. Les ateliers sont en outre alimentés par des rencontres avec des professionnels et des visites sur le terrain.

Les ateliers visent aussi bien à développer des compétences disciplinaires, en mathématiques ou en histoire-géographie-EMC, que des compétences transversales, ou encore les compétences liées à la maîtrise du numérique, telles qu’elles sont définies par le CRCNE. De même, la démarche UNEJ peut s’inscrire, au collège, dans chacun des parcours de l’élève au cycle 4.

La proposition d’un dispositif sur quatre ans permettra à un même groupe d’élèves de développer au fil du temps des connaissances et des savoir-faire approfondis, d’une manière progressive.

  • Année 1 : 2020-21 / 6e, Notre établissement et son environnement ;
  • Année 2 : 2021-22 / 5e, Des lieux de notre ville et de notre quartier ;
  • Année 3 : 2022-23 / 4e, Des lieux du Village des athlètes et des médias ;
  • Année 4 : 2023-24 / 3e, Développement et finalisation des projets pour l’héritage des JOP.

Chaque année est découpée en séquences successives, partant de la reproduction de l’existant pour aboutir à la modélisation des projets des élèves. Des scénarios sont consultables sur la base documentaire dédiée au projet UNEJ.

Description textuelle
Exemple de réalisation avec Minetest dans le cadre du projet UNEJ

 Une vaste communauté d’acteurs

Piloté par l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou et soutenu par la Dane, qui assure la coordination du projet, la démarche Urbanités numériques en jeux rassemble autour des enseignants une vaste communauté d’acteurs :

  • le cabinet d’architectes-urbanistes O’Zone architectures, en charge de projets urbains en Seine-Saint-Denis,
  • l’association d’architectes ICI !,
  • le département de Seine-Saint-Denis (93),
  • le Comité départemental Olympique de Seine-Saint-Denis,
  • la Solidéo (Société de livraison des ouvrages olympiques),
  • l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN),
  • l’association rennaise 3 HIT COMBO, porteuse du projet RennesCraft,
  • Émilien Cristia, chercheur spécialiste du BIM,
  • Le groupe Caisse des dépôts et consignation.

[1En anglais, real smart city, en référence au projet européen du même nom.

[2Minetest est une version libre du très connu Minecraft.